Bienvenue sur notre site web de GRIFFON BRUXELLOIS,

Nous espérons que vous aimerez vos visites parmis nous. 

Un premier contact par courriel serait apprécié a:  MONICAGIORDANO525@GMAIL.COM

Pour nous rejoindre par   téléphone,  450-372-5886, 
entre 8 heures et 14 heures, heure de l'EST

Le Griffon Bruxelllois est un chien dans la catégorie TOY.    Ils sont super affectueux, et s'adonnent très bien avec d'autres animaux.  Ce sont vraiment des chiens de compagnie par excellence.  Depuis toujours le Griffon Bruxellois fait penser au visage d'un humain et les américains les surnomment,  les chiens au visage de singe.  Plusieurs le surnomment aussi le chien VELCRO,  car il s'accroche à sa famille et son maître, voulant toujours être  auprès d'eux.

Le poids de la race peut varier entre 6 et 12 livres.
Welcome to our Brussels Griffon website,

We hope you will enjoy your visits with us.

The Brussels Griffon is a TOY breed of dog.  They are super affectionate dogs, very friendly we have found,  and get along very well with other animals.  They are true lap dogs.  Their nickname  is,  the monkey faced dog.  They are often also called the VELCRO dog,   for obvious reasons.  They stick to you like glue.

Weight can vary from 6 to 12 pounds.

To reach us by phone,  450-372-5886, 
between 8 A.M. and 2 P.M. eastern standard time.

A first contact by e-mail would be appreciated at:  MONICAGIORDANO525@GMAIL.COM

COURRIEL---E-MAIL
MONICAGIORDANO525@GMAIL.COM
    VISITEZ NOTRE D'ÉLEVAGE ICI
VISIT OUR BREEDING FACILITIES HERE
SEE ADOPTED PUPPIES
VOIR CHIOTS ADOPTÉS
GRIFFON DE LA GRIFONNERIE
450-372-5886
Yvon and Monica, breeders of Brussels Griffons since 2006
BREEDERS of chihuahuas since 1996

Yvon et Monica, éleveurs de Griffons Bruxellois depuis 2006
ÉLEVEURS de chihuahuas depuis 1996
Malgré sa popularité récente comme chien de compagnie, le Griffon Bruxellois a commencé comme un chien de travail.
Ce n'est pas dire qu'il était un chien de garde ou travaillant sur des terres, mais plutot était un chien de villes, étant produits plus a Bruxelles, Belgique, pour un travail a l'intérieur de la ville.  Il a,  plus tard, gagné de la popularité aupres des royaux.  Le Griffon Bruxellois a été exporté en Angleterre et aux États Unies afin de devenir le chien qu'il est aujourd'hui.

A Bruxelles, au dix huitieme siecle, on y trouvait dans les rues que des carosses et des vendeurs de rues.  Ceux qui avaient des entreprises en ville,  vendaient aussi leurs produits a partir de leur lieux de commerce.  Ces gens nécessitaient un moyen afin de controler une menace qui était une plaie pour leurs lieux d'affaires, a savoir les rats et souris.  A la rescousse arrive le Griffon Bruxellois, un petit chien avec un coeur de terrier et un enthousiasme pour courir apres tout ce qui bouge, ayant aussi une intelligence égal a celle de chiens plus gros.

A cette époque,  le Griffon Bruxellois était un peu différent.  Il était nommé le Griffon d'Écurie, et son but n'était pas de tenir compagnie aux gens, mais de chasser et tuer la vermine dans les lieux de commerce ou étables.  Il était aussi un compagnon pour les carosses tirer par chevaux, donc est devenu avec le temps un chien populaire pour les commerces, et accompagnant son propriétaire qui vendait ses produits dans les rues de Belgique.

Le Griffon d'Écurie a plus tard été accouplé a d'autres races afin d'arriver aux différents Griffons Bruxellois qu'on identifie comme suit:  celui a poil long, donc le Griffon Bruxellois et celui a poil court ou le Petit Brabancon.
Les chiens qui auraient participés au développement de la race du Griffon d'Écurie, afin d'arriver au Griffon Bruxellois et au Petit Brabancon sont: Cavalier King Charles, Épagneul Anglais, Carlin et Affenpinscher.  Avec ces variances et lignées
différentes, il est difficile de déterminer avec exactitute les ancetres du Griffon Bruxellois.

Vers les années 1880, le Griffon Bruxellois a été plus remarqué par la famille royale de Belgique. La Reine Marie Henriette de Belgique est tombé amoureuse du Griffon Bruxelois, et décida qu'il ferait partie de sa famille comme chien de compagnie. Son influence a fait que le chien a été exporté en Angleterre dans les années 1890    Le chien a gagné de la popularité en Angleterre et aussi aux États Unies, jusqu'au début de la 1iere guerre mondiale, quand l'élevage a presque totalement cessée jusqu'a la fin de la 2ieme guerre mondiale.

Apres la 1iere et 2ieme guerres mondiales, le Griffon Bruxellois a perdu de sa popularité en Belgique.  Ce chien aussi rare qu'il est de le trouver en Angleterre ou aux États Unies, est encore plus rare de le retrouver en Belgique, malgré que son
origine a débuté dans ce pays.  Donc l'Angleterre a été, en grosse partie, responsable d'avoir garder la continuité d'élevage de ce puresang, qui est le Griffon Bruxellois, vivant, apres la perte d'intéret pour la race en Belgique.

































Despite his current popularity as a companion dog, the Brussels Griffon started off as a type of working-class dog. This is not to say that he was a guard dog or worked on a farm or ranch. Rather, the Brussels Griffon was a city dog, being bred primarily in Brussels, Belgium to work within the city limits. While he did gain popularity with royalty later on, the Brussels Griffon needed to be exported to England and America in order to become the dog he is today.

In Brussels in the eighteenth and nineteenth centuries, the streets were overrun with carriages and street vendors. Shop keepers also peddled their wares from their street-side shops. But these people needed some way to control a menace that was plaguing their businesses: the rodent. Enter the Brussels Griffon: a tiny dog with a terrier's heart and enthusiasm for chasing things, and an intelligence that rivals that of many larger dog breeds.

The Brussels Griffon as he was in this time was actually a slightly different dog. He was called Griffon d'Ecurie, and his sole purpose was not to keep people company, but to hunt and kill the vermin in shops and stables. He was also used as a companion animal for the carriage horses, and eventually became a popular shop dog, as well as one who accompanied his street vendor master on his busy days in the streets of Belgium.

The Griffon d'Ecurie was eventually bred with other dogs to create the Brussels Griffon variants that we identify as the three main types of Brussels Griffon: the long-haired, fringe-faced Belgian Griffon (or Griffon Belge), the longer-haired Brussels Griffon (or Griffon Bruxellois) with his wiry coat, and the short-haired Petit Barbancon. The dogs commonly thought to have been bred with the Griffon d'Ecurie were King Charles Spaniels, English Toy Spaniels, Pugs, and Affenpinschers. With all of these variants and different bloodlines, it is difficult to determine the definite ancestry of the Brussels Griffon breed standard.

Sometime during the decade of the 1880s, the Brussels Griffon was noticed by the Belgian royal family. Queen Marie Henriette of Belgium fell in love with the cute Brussels Griffon and decided to take him into her home as a companion dog. Her influence led the dog to be exported  to England in the 1890s. The dogs gained in popularity in England and also in America until the beginning of World War I, when breeding all but dissolved completely until the end of World War II.

After World War I and World War II, the Brussels Griffon lost its popularity in Belgium. In fact, the dog, as rare as he is to find in England and in America, is even rarer in Belgium despite his origination there. England has been responsible for keeping pure breeding of the Brussels Griffon alive after the lapse in interest in the breed in Belgium.

KLOÉ, fille de
Penny/Gizmo

KLOÉ, daughter to
Penny/Gizmo
OUR CHIHUAHUA SITE GO TO IT
NOTRE SITE DE CHIHUAHUA, ALLEZ Y
CHIHUAHUAPALACE.COM